Haïti membre de la FINA | RHI FM

Skip to Content

Cette semaine, lors de la réunion de la FINA (Fédération Internationale de Natation) à Cancun, au Mexique, a été approuvé l’adhésion d’Haïti, en tant que 204e pays adhérant.

Haïti est la deuxième nouvelle fédération de la région des Caraïbes a avoir été ajouté par la FINA dans la dernière année, après Curaçao l’année dernière.

La Fédération d’Haïti, l’Association de Natation Haïtienne et de Sauvetage (ASHANASA), a été fondée en 1994, lorsque le gouvernement s’est rendu compte qu’il y avait un énorme problème de noyade dans le pays.

Rappelons qu’en 2013 l’ASHANASA a été affiliée à la Fédération internationale de sauvetage (International Life Saving Federation – ILS) devenant ainsi l’un des 170 pays membres.

Le Dr. Evenel Mervilus, Président l’ASHANASA, de concert avec les membres exécutifs et ses partenaires internationaux, s’est alors dit déterminé à promouvoir la natation sur tout le territoire national « Pour cela, des programmes assez ambitieux sont déjà élaborés et seront bientôt mis à exécution sous l’encadrement d’experts en natation et en sauvetage. »

« La natation est considérée comme l’une des disciplines sportives les plus complètes […] De plus, la natation peut être apprise et pratiquée à tout âge et ceci quelles que soient les conditions physiques de l’individu. Au niveau de l’ASHANASA, nous allons déployer tous nos efforts pour intégrer toutes les opérations de secours visant à sauver des vies ou à prévenir des noyades en Haïti. Il est anormal de vivre sur une île et que seulement quelques personnes savent nager […] »

Dans son plan, l’Association haïtienne, de concert avec le Président de la Fédération Internationale de Sauvetage, va commencer à former non seulement des agents de sauvetage pour nos plages, hôtels et villes maritimes, mais également préparer des athlètes pour représenter Haïti aux différentes compétitions sportives comme ceux de la Francophonie, les jeux Centre, Amérique et Caraïbes, ceux de Organisation sportive panaméricaine (ODEPA) et pour finir les Jeux olympiques.

Rappelons qu’Haïti n’a envoyé dans son histoire, qu’un seul nageur aux jeux Olympiques, [Atlanta 1996], Alain Sergile, spécialiste du 100 m papillon, qui avait terminé la compétition 56e sur 58 en 58 secondes et 23/100…

En savoir plus sur l’ASHANASA :
En Haïti les gens vivent sur ​​une île où trois quarts de notre terre est recouverte d’eau. Seules quelques personnes savent nager. En 1994, un groupe de citoyens d’Haïti sous l’égide du Comité Olympique Haïtien ont fondé l’Association Haïtienne de Natation et de Sauvetage (ASHANASA).

Le but de l’Association est de sauver des vies et promouvoir la Natation en Haïti. L’association croit fermement en la citation Roberto Clemente “Si vous avez une chance d’aider les autres et de ne pas le faire, vous perdez votre temps sur cette terre.”

Be the First!